AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Dim 18 Juin - 0:01

La maison fait partie des plus pauvre du bidonville...C'est si pauvre qu'on éprouve de la difficulté à penser que la mère est put être une pisteuse un jour....

Heureusement pour la pauvre veuve, ses voisins la prenne en pitié et vienne parfois lui offrir un peu de nourriture, des bouts de draps, et parfois ils lui réparent son taudis branlant....Et ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'ils la tuent à ptit feu en faisant cela...

La bicoque est faite de tole troué et le toit n'est pas en meilleur état...la porte est en réalité un draps au blanc douteux accroché au dessus d'un trou grossiérement taillé dans la tole...
La maison ne posséde qu'une seule "piéce".... Posé à même le sol, dans un coin, les "lits"...Dans un autre coin, une bassine troué pleine d'eau stagnante...Et dans un autre coin, la cuisine, avec en hauteur, les aliments difficillement conservé...

***************

Le jour pointait doucement son nez...Ses rayon bénit par certains furent accueillis avec haine par les habitants de cette maison....La vieille femme, éreinté par sa vie misérable, ouvrit difficillement les yeux... La première chose qu'elle fit c'est regarder à sa droite, comme tout les matins...Pourquoi?

Eh bien parce qu'a sa droite se trouve le lit de son fils, et chque matin elle prie pour qu'il ne soit pas endormis, révant....La vieille femme soupira, rassuré.... Son enfant était assis contre le mur, ses yeux aveugle fixant le vague devant lui...Il ressemblait à un mort....Son bras gauche pendait mollement le long de son corps, sans vie...

La femme ne put retenir un flot de larmes silencieuses...Dire qu'elle était une guerrière, mariait avec un puissant guerrier...Dire que ce garcon aurait du vivre confortablement, pour devenir à son tour un grand...Mais non...Le Destin, ce chien méprisable, avit voulut autre chose...Elle était devenue une misérable veuve et lui, son fils tant aimé, était un fantome....

Le garcon tourna doucement la tête vers sa mère, ayant entendu ses pleures....Elle faisait tout son possible pour ne pas pleurer, mais lui il l'entendait, c'était ainsi... Il comprit pourquoi elle pleurait...Lui aussi aurait pleurait...Il tendit doucement la main vers le visage de la vieille femme et le caressa avec tendresse, offrant un petit sourire à sa mère...La veuve sourit à son tour, pleurant de plus belle...Elle savait que ce superbe sourire, ce cadeau si précieux à ses yeux et qui la maintenait en vie, elle savait qu'il était forcé, elle savait que son fils souffrait le martyr...Elle savait qu'il n'avait pas dormis dela nuit, se faisant mal pour ne pas tomber de sommeil...Oui, il se faisait mal pour ne pas dormir, car ils n'avaient pas assez d'argent pour acheter des cachet ou du café...

La vieille femme se releva et enlaca son fils, l'embrassant avec tendresse tout en pleurant...Non, il n'était pas mort, son coeur généreux battait dans sa poitrine...PERSONNE n'avait le droit de dire qu'il était un fantome....

La dame brisa le silence a contrecoeur, demandant d'une voix douce, faisant toujours de son mieux pour cacher ses larmes, ne voulant pas que son fils en souffre

"Tu ne t'es pas endormis cette nuit?"

Bien sur elle connaissai la réponse...Son fils allait faire comme chaque matin, il allait lui sourire tendrement et lui faire non de la tête...Et elle, elle lui offrirait un peu de douceur, pour se faire pardonner...

Et, comme elle le prédisait, son fils lui sourit tendrement, pour la rassuré, et il lui fit non de la tête, son regard aveugle plongeait dans le sien...La veille femme eu un léger sourire à son tour, elle serra un peu plus son enfant contre elle et déposa un long baiser sur son front, lui répétant doucement, pour le féliciter et s'encourager elle même

"C'est bien.....C'est très bien...."

La vieille femme se leva et alla chercher un bout de pain noir et un seau d'eau où flottait deux gobelets...Elle l'emmena près du garcon et lui mit un bout de pain dans la main droite, commencant elle même à manger ce pain dur et rassie que jetait les gens de la cité....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Lun 19 Juin - 0:18

L'infirme et la vieille femme mangérent en silence leur pain rassit...La vieille fut obliger de forcer le jeune homme à boire, ce dernier ayant eu du mal avec l'eau croupie depuis trop longtemps...

La veuve allat vers la bassine d'eau au centre de la salle et commenca à laver son "linge" les rares morceaux de tissus qu'elle possédait.

Et pendant ce temps, le fantome sortit de la maison, pestant intérieurement contre le froid du matin...Heureusement pour lui qu'il connaissait plus ou moins le "quartier"...Comme ca il limitait les rentrage dans mur et autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Lun 19 Juin - 23:31

La vieille dame était tranquillement à sa lessive quand elle entendit plus ou moins loins un flots de paroles très.....positives...C'était pas banal que quelqu'un soit si gay prés de chez elles...D'habitude les gens baissé la voix, un peu comme dans un cimetière...

Puis elle vit des ombres devant son draps-porte....A l'extérieur son fils regarda le moine et quand ce dernier parla de dreamers, le garcon montra ses cernes et fit oui de la tête, un genre de moi aussi...

Puis le moine éternua et c'est à ce moment que la vieille dame, tassée par les années se présenta à la porte, écartant le draps d'un bras, invitant ainsi tout le monde à entrer...elle prit la parole avec une voix chaleureuse malgrès sa misére

"Nous n'avons rien contre les dreamers...Entrez je vous pries, vous n'allez pas rester dehors quand même..."

La dame pouvait paraitre inonsciente de laisser entrer n'importe qui comme ca...mais il faut dire que son bambin ne ramenez jamais des gens avec lui...et puis, l'optimissme de l'homme avait intrigué le petite dame...

Hiro entra dans la bicoque et alla s'installer dans un coin, histoire de ne pas prendre trop de place...la maison était petite faut dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siddharta

avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Race : Dreamer
Emploi : Amuseur de galerie, et je vous pries de bien croire que dans ce monde, c'est ardu!!
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Lun 19 Juin - 23:43

( HJ: loooooooooool gaI pas gaY!! Ou alors mets joyeux, mais mon Sid est pas homo!! XD)

Le mendiant fit des yeux tout ronds quand l'infirme lui signifia que, lui aussi, était un dreamer

* Hé ben... Et moi qui croyait ne pas avoir de chance, tu cumules toi!! *

Et c'est donc avec soulagement, ne sachant trop quoi dire pour le coup, que Siddharta vit venir vers eux une vieille dame, la mère, supposait-il, de l'infirme...

* Ah ben je suis con aussi!! Comment aurait-il pu s'en sortir seul? *

Adressant un sourire à la dame, il joignit ses mains et se courba devant elle.

" Je suis Siddharta, ma Dame!! Bien le bonjour!! "

Il pénétra donc dans la maisonnée, sur ses gardes dans un premier temps, car, bien qu'il montrait une certaine naïveté, le moine fou n'en était pas moins prudent, habitué aux affres de l'existence dans le bidonville...
D'un oeil, il vit alors le jeune homme se mettre de coté, s'effacer pour ainsi dire, et cela déplut à Sid, mais il ne le montra pas et continua à sourire de manière radieuse.

" Mais que voilà une maison bien tenue!! Ma chère vous êtes méritante: élever seule un enfant, c'est beau, surtout de nos jours et en ce lieu!! Je vous félicites!!"

Et bien tranquillement, il se rapprocha de l'infirme, venant s'asseoir en tailleur pas trés loin de lui, posé contre un mur...

" Mmmmh.... Et me diriez-vous son prénom?
La communication n'a pas été aisée.. Vous devez comprendre!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Lun 19 Juin - 23:57

(euh...t'es sur...me Rappelle d'un certains Taisha qui aurait surement pas dit non... Rolling Eyes )

La vieille femme sourit à la main et eu un petit rire quand l'homme entama quelque éloges à son sujet

"oh vous savez, elle n'est pas bien difficile à tenir..."

L'aveugle sentit que le moine s'installait près de lui...Cela l'amusa quelque peu...C'était rare que les gens cherche à garder le contact avec lui...

La vieille dame s'aprocha du moine avec un vieux morceau de pain et un morceau de fromage qu'un voisin lui avait apporté dans la matiné...

"tenez...."

Puis elle regarda son fils avec tendresse et tristesse mélée

"Hiro, il s'appelle Hiro...et beaucoup on tendance à l'oublier...Enfin..."

La petite dame retrouna à sa lessive et lanca

"Si Hiro vous a amené ici, c'est que vous ne devez pas être dangereux...vous pourrez rester ici aussi longtemps que vous voullez..."

L'infirme, lui, avit posé son regard aveugle sur sa mère...Quelque part il s'en voulait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siddharta

avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Race : Dreamer
Emploi : Amuseur de galerie, et je vous pries de bien croire que dans ce monde, c'est ardu!!
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Mar 20 Juin - 0:19

(HJ: looooool c'est pas faux, mais c'est mon seul perso que tu connais qui était méchant, non? Mais en y réfléchissant, Sid et tellement tordu-oui je sais, tu t'en es pas encore rendu compte- qu'il pourrait essayer, pour l'expérience, XD)

Des rires, des sourires, il n'en fallait pas plus à notre ami pour se sentir vivant!!

* hé mais j'ai un bon rendement aujourd'hui!! En fait il faut aller à la rencontre des plus miséruex, ils savent ce qu'est, eux, le bonheur, le simple, le vrai, et... *

Et la pensée même de Siddharta en fut coupé quand la mère lui apporta à manger....

" Mais... "

Mais rien!! Outrage aurait été de refuser un geste du coeur. Pour autant, Sid se sentait en même temps coupable d'accepter, comme s'il leur otait le pain de la bouche....
Sid partagea le pain et le fromage et déposa donc la moitié de ce qu'il lui avait été donné sur les genoux de l'infirme.

" Ô Gaïa, Ô forces du monde, Ô esprits dont je n'ai cure du nom, et Ô madame la maman, je vous remercies pour mon estomac!! "

Et le moinillon mangea, en silence, écoutant donc la mère et découvrant enfin le nom de l'enfant, s'imprégant du regard de la mater sur sa progéniture....

" Hiro?
Héhéhé, enchanté mon gars!! "

Et Sid éclata de rire, naturellement; allez donc savoir pourquoi!!

" Votre invitation me touche, mais je ne saurais abusé de votre coeur, rassurez-vous!! "

* et tu va voir bientôt ce qu'est un vrai repas ma chère.... c'est le patron du resto qui va faire la gueule, mais bon.. ça vaut le coup!! *

Et Sid se mit à contempler la maman qui lavait son linge.
Aussitôt qu'il eut fini, il se leva et alla lui porter aide... Saisissant les lambeaux de tissus qui faisaient office de vêtements, il retroussa ses manches et entreprit de frotter, frotter, sifflotant par moments, et riant à d'autres.

" Héhé, c'est bon ça!! Ca vous fait les bras, j'vous dit qu'ça!! "

Puis, sur le même ton chanant, bien que son esprit soit devenu trés sérieux, Sid demanda:

" Mais dites-moi donc, belle Dame.. Enfin ne le prenez pas mal, hein, mais comment faites-vous?
Vous avez un certain age et.... enfin Hiro ne doit pas avoir la possibilité de vous aider grandement, même si je me doutes qu'au fond de lui, vaillance il y a s'il est toujours en vie...
Enfin voilà quoi, que vous surviviez tient de l'exploit un peu, non?
Comment ? "

C'était une question que Siddharta posait quasi-systématiquement à tout les pauvres gens... Allez savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Mer 21 Juin - 0:05

L'infirme sentit quelque chose se poser sur ses genoux...il ne lui fallut pas longtemps pour reconnaitre le pain et du fromage...Et voila que le moine balanca une sorte de prière sortit tout droit de son esprit de maniaque de la bonne humeur...

Hiro, hocha mollement la tête, fouillant ses souvenir pour voir si il n'avait pas déja entendu une prière similaire...mais non....

Le garcon entama son pain quand le moine fut informé de son nom et se dit enchanté...L'infirme resta un moment hébété...Pourquoi enchanté? il l'avait pas déja dit?...De son regard aveugle on ne pouvait rien voir transparaitre mais sa mine légérement ahurit montrit bien son état plus ou moins perdu...

Le moine parla alos de l'invitation et la vieille dame se tourna vers lui, un grand sourire aux lèvres

"Restez tant qu'il vous plaira...Nous n'avons pas souvent d'invité ici...Et encore moins des aussi jovial que vous...Cela fait plaisir de voir que des gens sourient encore en ce monde..."

Puis un pseudos silence s'installa...La mère d'Hiro laver son linge, l'infirme mangé en silence, ne pouvant faire autrement et l'invité mangé aussi...Mais voila qu'il se levait et se mit à frotter lui aussi du linge...

La vieille femme, en bonne ménagére, rougit un peu et saisit le poignet du moine doucement, lui déclarant un peu génée

"Allons, vous étes l'invité, je ne vais quand même pas vous faire faire la lessive..."

Puis le moine parla de la vie de la femme et elle un un vague sourire mélancolique, continuant à mi-voix, bien qu'elle se doutait que son bambin entendrait quelque bribes de conversation...Certe il n'avait plus sa vue, mais comme tous les aveugles, es autres sens s'était plus ou moins dévellopé...

"Vous savez...Plus jeune j'ai souvent pensé à mettre fin à mes jour et à ceux du petit...A une époque vous savez, je vivais plutot bien...et mon enfant était normal...Mais j'ai péché d'orgueil et voila où j'en suis maintenant...Mon mari est mort, je n'est plus un sous et mon enfant à était maudit par un monstre...Et à chaque fois que j'y est pensé...je me suis dit que j'était coupable de son état...Si j'avais était moins orgueilleuse, peut être serait-il encore....en bonne santé..."

La fin de la phrase fut déclaré d'une voix quelque peu chevrotante, la vieille dame sentant sa gorge se noué...Hiro quand à lui, avait vaguement entendut deux trois mot...Il avait compris en gros la discussion et il baissa légérement la tête, prennant en bouche un autre morceau de son pain....La mère se sentait coupable de l'état du fils et le fils se sentait cupable de l'état de la mère...Et malgrès tout ils vivent...comme c'est beaux....Et saluons l'effort du narrateur qui ne jamais quaiment jamais des clodos...alors hein!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siddharta

avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Race : Dreamer
Emploi : Amuseur de galerie, et je vous pries de bien croire que dans ce monde, c'est ardu!!
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Mer 21 Juin - 0:38

(HJ: applause Very Happy )

Siddharta s'imprégnait de chaque petit détail: la mine d'Hiro quand il avait dit enchanté, la gêne de la femme quand il l'avait aidé.... Cause, conséquence, tel était le maitre mot et rien, rien dis-je, n'avait la capacité de déroger à la règle, même si, comme l'infirme l'avait il y a peu de temps démontré au moinillon, l'esprit ne percevait que des bribes de ce qu'il y avait à voir- ah, la prison des sens!!

Vint enfin la réponse tant attendu et là, Sidharta en fut presque choqué!!
Il se tourna vers Hiro, la mine quelque peu défaite et l'observa sans expression aucune.

* Il n'est pas né comme ça!! *

Presque en rage contre la Fatalité qu'il combattait de son sourire, Siddharta mit un certain à se reprendre et à chercher une phrase un tant soit peu réconfortante:

" L'orgueil aurait été de fuir la vie, ma Dame, pas de l'affronter!! Vous croyez payer votre passé? Sachez bien qu'une orgueilleuse aurait depuis longtemps baisser les bras... se serait suicidée en prétextant ne pas être digne d'une telle vie....
C'est.... c'est la faute à pas de chance quoi!! Et plutot que de chercher à y voir je ne sais quelle punition, cultivez donc une revanche sur le sort et toisez le!! "

Il y avait alors une sorte de flamme qui brulait dans les yeux de notre ami!! Tout ce qu'il disait là, il le vivait, et c'était un peu pour ce genre de moments que Siddharta était revenu dans le bidonville, plutot que de continuer à se piquer en attendant, passivement, la mort....

" Regardez-le!! S'il est là c'est bien pour vous, non?
Car je n'oserais jamais croire qu'il puisse voilr mourir lui!! Il en aurait sinon déjà fini avec la vie!! C'est certain!!
Hein Hiro? Montres lui à ta mère.. montres lui comme tu l'aimes putain!! "

Et Siddharta resta bloqué... Peut-être venait-il de dire n'importe quoi.. Peut-être venait-il d'en faire trop.....
Quoi qu'il en soit, s'il se trompait, une chose était sure, il n'était, en cette maisonnée, pas le seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Mer 21 Juin - 23:18

Eh ben...Il peut être vachement charismatique le moine quand on le titille un peu...La veuve et son bambin fixérent à leur manière le moine durant toute sa tirades...

Hiro entrouvrit même légérement la bouche sous la surprise, puis il repencha la tête sur le côté, légérement honteux...Il avait déja pensé à mettre fin à ses jours...Mais il n'avait pas eu le courage de le faire, pensant principallement à sa mère qui serait alors restait seule...

La veuve, elle, regarda le moine sans rien dire au début...puis un léger sourire se dessina sur son visage plein de jolie rides et elle déclara, la voix beaucoups moins nouée

"...Merci...."

Et voila, c'est triste, c'est pathétiquement pauvre....Sa fait même naître de la compassion...Que voullz vous? c'est comme ca les miséreux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siddharta

avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Race : Dreamer
Emploi : Amuseur de galerie, et je vous pries de bien croire que dans ce monde, c'est ardu!!
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Ven 23 Juin - 1:48

Siddharta se retrouva donc face à son enthousiasme, comme souvent il faut dire...
Il aurait apprécié que Hiro prenne plus ses paroles à coeur, vienne prendre sa mère dans ses bras, pour une étreinte toute simple mais ce genre de gestes se perdaient, comme la joie.....

Il ne fit que baisser la tête pour répondre au merci, cherchant une idée pour couper court à cet instant mélodramatique...

" Hum, hum....
Tout est pour le mieux!! Mektoub!!"

Il rit de nouveau, comme ça, par défi à la tristesse et se frotta ensuite la tête, se demandant, même s'il s'en fichait, si ces gens n'allaient pas le prendre pour un fou.

Le moine fou claqua ensuite des mains, comme pour réveiller l'assemblée et, se dirigeant vers la sortie, proposa à la petite famille;

" Bon, ce fromage m'a ouvet l'appétit et je connais un moyen d'assouvir ce phantasme qu'est devenu aujourd'hui la faim!!
Suivez-moi!! "

Puis, tirant le tissu qui faisait office de porte, il les invita à le suivre....

" Allez Hiro, cesse un peu de faire la gueule, tu bouderas la vie demain!
Mwahahahahahahahahahaha!!!! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro Satsuya

avatar

Nombre de messages : 45
Emploi : Dreamers
Date d'inscription : 16/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Ven 23 Juin - 10:53

T_T....Vous voyez Hiro se lever pour caliner sa mère devant des étrangers?...Déja qu'il a du mal en privé, imaginez en public...En plus que la narrateur à frôlé l'arrét cardiaque a cause de la sale gueule demonstre qui apparait entre chaque clique sur ce forum...Faut être malade pour mettre ce genre de truc sans prèvenir! Sad

Comment ca vous en avez rien à branler?....pfff...

Donc la petit famille laissa le moine monologué, la mère et le fils cherchant dans lur souvenir se que voulais dire "Mektoub"...Mais voila que monsieur le moine se levait et invité la famille à sortir...

La vieille dame se leva, essuyant ses main sur son vieux tablier et fit quelque pas vers la sortie

"eh bien, eh bien...Je crois comprendre où vous voullez en venir..."

Mais déja, quelque chose la chiffoné, ell n'avait pas un sous, comment payer à manger?... Hiro, lui se releva aux dire du moine, légérement véxé...Il boudait pas...non mais...Il se raprocha de sa mère, lui prennant le bras.

La veuve et le fantome sortir de la maison et attendirent sur le pallier que le moine arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siddharta

avatar

Masculin Nombre de messages : 104
Age : 39
Race : Dreamer
Emploi : Amuseur de galerie, et je vous pries de bien croire que dans ce monde, c'est ardu!!
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   Ven 23 Juin - 22:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Maison de "la Pauvre veuve et du Fantome"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "La vidéo qui réveille^^"
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» "Il ne faut jurer de rien"...
» " L'enfer, c'est les autres" Sartre (Dhaaarc ! DDF ? :3)
» Ségolène Royal: "j'ai été trompée"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nightmare :: En Jeu :: L'extérieur :: Le Bidonville-
Sauter vers: